Autocad : Les principales nouveautés de Civil 3D & InfraWorks 2021



30/12/2020

Le début de l’année 2021 approche et pour les logiciels Autodesk Civil 3D 2021 et InfraWorks 2021, ils sont toujours là.

Ces deux nouvelles apparitions sont tout simplement abordables à travers l'application de bureau Autodesk ou votre console de gestion des abonnements Autodesk.

Selon les spécialistes de la formation Autocad Tunisie, ces nouvelles versions modernisent les workflows de générations d'infrastructures à l’aide des fonctions inédites ou réformées mais aussi par une interopérabilité explicitement consolidée entre Civil 3D et InfraWorks.

De plus, et avec InfraWorks 2021, un projet linéaire Civil 3D sera intégralement reconnu et assimilé dans un prototype InfraWorks sans emploi caractéristique ainsi que la sélection des textures désirées sur les parties du projet grâce à une nouvelle interface consacrée.

Désormais, le projet Civil 3D demeure en lecture seule dans le modèle InfraWorks et le spécialiste du domaine pourrait proposer un ouvrage d'art grâce au puissant module d'InfraWorks dédié.

Sachant que le lien avec Civil 3D inauguré avec la version InfraWorks 2020.1 est toujours d'actualité pour permettre, en cas de modification du projet Civil 3D, d'actualiser le modèle InfraWorks et de voir l'ouvrage d'art s'adapter automatiquement à la nouvelle géométrie.

Passons à étudier la connexion d'un projet linéaire Civil 3D à un modèle InfraWorks. Elle offrira via les versions 2021 2 crèmes :

  • Importer exclusivement la géométrie (axe en plan + profil en long) afin de produire une route à substances InfraWorks. Ainsi, le prospect d’InfraWorks administrera à sa façon la construction du projet sur cette géométrie en matière de voies, talus, intersections, équipements.
     

Résultat final. Ce type souligne une édition conversationnelle et accessoire entre Civil 3D et InfraWorks.

  • Importer la majorité des composantes du projet 3D en lecture rare. Dans ce cas une interface permet de manager les textures voulues dans InfraWorks pour chaque bande du projet 3D. Ainsi, le client ne peut pas marquer le projet dans InfraWorks, mais il peut concevoir un ouvrage d'art.
     

Les points remarquables sont :
Interopérabilité Civil 3D & InfraWorks

  • Intégration originaire des projets 3D précisés avec Civil 3D dans les références InfraWorks
  • Les échantillons d'ouvrages d'art InfraWorks aérés dans Civil 3D sont actifs et étincelants (avec une nouvelle icône dans le Prospecteur).
     

Civil 3D

  • La création des réseaux sous pression avec Civil 3D a été réformée pour plus de simplicité d'emploi.
  • Dynamo : la réussite de Dynamo pour Civil 3D a encouragé les ingénieurs d’Autodesk à l'adopter dans l'installation de Civil 3D, y compris Dynamo Player.
  • BIM & SIG : gestion renouvelée des propriétés d'objets Civil 3D lors de l’annonce vers une base de données avec le Connecteur Autodesk pour ArcGIS.
     

InfraWorks

L'évolution émancipée est l'interopérabilité consolidée avec Civil 3D rappelée ci-dessus pour les projets 3D et les modélisations d'ouvrages d'art.

Certes, il existe d’évolutions auxiliaires à savoir :

  • Nouveau design des icônes.
  • Le complément des résultats enregistrés en employant des formats DWG et IMX
  • L'association de possédés paramétriques au profit des ouvrages d'art
  • L’excellente gestion des calages des modèles 3D introduits dans InfraWorks
  • Le perfectionnement de l'interface utilisateur pour les moniteurs à très supérieure résolution.
     

A noter enfin que la fenêtre de paramétrage de l'installation de Civil 3D comporte une nouvelle option pour l'installation de Dynamo.

Copyright © TEGCENTER 2013 - 2021. Tous droits réservés.Créé par TEG
Politique de confidentialité, conditions générales