Les « soft skills à posséder chez l'assistante de direction



22/01/2021

Outre les capacités techniques et les qualités intellectuelles, ce sont de nos jours les compétences humaines et relationnelles, appelées « soft skills », que cherchent la majorité des employeurs lors des recrutements.

Parmi ces compétences recherchées, celles de l’assistante de direction qui exerce une fonction de soutien auprès de l’administration d’une société ou d’un établissement avec un objectif primordial celui de faciliter les tâches (coutumières et opérationnelles).

TEG, leader des centres de formation professionnelle, qui proposera une formation assistante de direction Tunisie à partir de ce lundi 25 janvier, vous dresse le top 10 des « soft skills » souhaités pour une extraordinaire assistante de direction.

1. L’intelligence conditionnelle
En premier lieu, il faut avoir les codes, le bon positionnement, les parfaites interactions et prendre les bonnes ordonnances pour répliquer de la façon la plus énergique aux multiples requêtes qui n’est pas une tâche aisée.

On cherche l’incontestable caméléon dont l’Assistante doit faire attestation d’adaptabilité et savoir manager toutes les dispositions.

2. L’émotion de la confidentialité
En dépit de l’organisation de la structure, l’Assistante a accès à des renseignements (financières, stratégiques, juridiques…) prépondérants pour la société.

Elle doit être rompue de ne plus divulguer aucune donnée sensible ni en interne ni en externe et ce pour une stabilité distinguée de l’entreprise.

3. L’aspect du service
L’assistante doit être une véritable facilitatrice en termes d’anticipation, accompagnement, organisation du quotidien de toute l’équipe de sa direction.

Avec sa générosité comme étant la qualité première d’une bonne assistante, elle doit satisfaire les besoins des autres avant les siens.

4. Le charitable caractère au quotidien
Etre lunatique, cyclothymique et fantasque ainsi qu’avoir d’autres humeurs versatiles n’est pas à la portée de toutes les Assistantes de direction.

Authentique « Happiness Officer », l’assistante de direction joue un rôle capital et doit inspirer une dynamique éclatante et avantageuse à tous les membres de l’équipe et à la performance journalière.

5. La sympathie
A l’instar de savoir écouter, déchiffrer les problématiques de son Manager et du staff administratif, c’est ce que cherchent les recruteurs en matière d’attributs chez l’Assistante tout comme l’art d’entendre, de comprendre et de préconiser avec magnanimité les différents sociétaires.

6. La manière de gérer le stress
Pour soutenir un responsable, assister une « Business Unit » ou encore concourir un régime dans sa globalité, l’assistante de direction doit avoir un grand souffle afin de gérer toute urgence en toute catégorie, tout surplus de travail, tous les accrocs et les réaménagements.

A cet égard, l’Assistante au même titre que l’entreprise, sera rapprochée à des emplacements alarmants au quotidien et nécessitant un sang-froid avéré.

7. La virtuosité spirituelle et confirmée
Avec une sensation « action/réaction » de très haut niveau, l’assistante réussira la majorité de ses tâches. En d’autres termes, il fallait interpréter les problématiques de canalisation de l’organisation au bon moment pour un résultat opérant à travers les solutions et les actions correctrices nécessaires.

8. La perception des privilèges
En parallèle, l’assistante de direction doit avoir le sens de : privilégier, classifier et agencer les fonctions qui lui sont ordonnées de manière à pouvoir riposter aux demandes indéfinies et ne procréer aucune éviction.

9. L’aptitude à prévenir
Cherchant toujours à séduire et convaincre son patron, demeure encore un avantage d’anticipation de ses demandes. En facilitant son quotidien et prévenir ce qui se passera dans différentes situations, l’assistante de direction doit perpétuellement avoir un coup d’avance prévisionnel.

10. La polyvalence
Malgré quelques contraintes hiérarchiques, structurelles et organisationnelles, l’assistante de direction avalise de temps à autre certaines casquettes et se doit d’être polyvalente comme les cas de conduite des projets, d’organisation d’évènements et du volet RH et comptable.

Puisque le marché de l’emploi évolue, la fonction d’assistante de direction le suit en parallèle. De ce fait, les « soft skills » demeurent plus zélées du côté de plusieurs décideurs que les valeurs techniques.

Pour profiter d’une formation d’assistante ouverte à de nouvelles opportunités et multiplier vos chances pour appartenir à une entreprise qui cherche cette perle rare, n’hésitez pas à nous contacter.

Copyright © TEGCENTER 2013 - 2021. Tous droits réservés.Créé par TEG
Politique de confidentialité, conditions générales