Formation professionnelle en Tunisie : comment se former en 2021 ?



29/01/2021

Selon les statistiques, l’année écoulée a été celle de bouleversements dans plusieurs domaines dont la formation professionnelle. Dans ce secteur, se sont majorées aux improbables causés par la crise sanitaire d’importantes variations réglementaires.

Tout au long de cet article, on fait le point pour que vous (chômeur, débutant ou professionnel) puissiez arranger paisiblement votre formation professionnelle en 2021 et ce dans le but de faire face à la problématique du sans-emploi et de la recherche d’emplois non étatiques en Tunisie, dont le nombre de chômeurs se rapproche de la barre d’un million selon les statistiques.

De plus, on doit s’expliquer sur les solutions adéquates lors des pertes d’emploi enregistrées pendant le confinement dû à la pandémie Covid-19 et qui à son tour, a engendré une baisse considérable de l’activité dans beaucoup de secteurs. Le coronavirus a causé la perte de 69,3 mille emplois, selon l’INS.

Procédés et volets de formation professionnelle qui feront l’année 2021
Avec la crise hygiénique, ce sont toutes les fonctionnalités du domaine de la formation professionnelle qui ont dû être revues.

Du côté des organismes de formation immobilisés dans le traditionnel volet présentiel, à savoir le contact humain et l’apprentissage en face-à-face, la transition se dirige désormais vers une formation digitale pour peu d’avoir les bons outils.

Avec des formations poussées au format vidéo, accompagnement pédagogique et évaluation par paliers, correction entre pairs, la majorité de ces outils deviennent de nos jours nécessaires pour tous les établissements de formation.

En parallèle des phases de confinement que nous avons passées en 2020, nous avons dû aller pareillement plus loin, déplier autant ces mécanismes. Nous vous proposons donc de découvrir quels sont les supports pédagogiques auxquels vous devez vous attendre si vous réalisez une formation professionnelle Tunisie en 2021.

On vous suggère de suivre ces 5 grandes tendances qui ont été mises en avant dans la bande du digital Learning et qui reposeront d’une part sur les dispositifs de formation, et d’autre part sur les supports de formation.

- Se former partout et à tout moment
Côté dispositif, et en digitalisant la formation professionnelle, c’est au tour des apprenants et apprenantes de se former au bon logement et au moment adéquat. Ces nouvelles plates-formes e-Learning les plus avancées aideront notamment en matière de « responsive design ».

De plus, cela indique que tout apprenti et surtout les chômeurs peut parvenir à ses plates-formes afin de développer ses connaissances et ses compétences, depuis n’importe quel appareil (ordinateurs, tablettes, téléphones…) sans que cela ne nuise à son image en termes d’expérience utilisateur.

- Lorsque support digital va de pair avec apprentissage modernisé
Côté support, et c’est sans doute là que les centres de formation professionnelle, dont TEG, apporteront la plus grande valeur ajoutée, vous devez attendre en 2021 que tout organisme de formation vous propose des outils pédagogiques adaptés.

A cet égard, 3 catégories de support sont indispensables : les vidéos, les outils pédagogiques interactifs, et les classes virtuelles.

- Formation en vidéo pâteuse et énergique
De la VOD (Video On Demande) jusqu’à la vidéo conférence en 2020, la vidéo s’impose encore en tant qu’un support pédagogique exigé.

Chez TEG, par exemple, au niveau des cours de la 3D, qui nécessitent de la pratique, ces vidéos escortent l’apprenant dans l’exécution de coupes palpables, en s’appuyant sur des techniques spécifiques.

C’est à force de baptiser ces formules que l’apprenant en résulte petit à petit à maîtriser les logiciels 3D sur lesquels il est enseigné, et rafle en termes d’autonomie.

- Tenir compte de l’instruction en réseau
Une règle toujours à tenir en compte. L’apprentissage ne doit pas être en solitaire. De ce fait, au cas où on apprend en ligne, c’est qu’on soit connecté avec d’autres apprenants. Ainsi, une telle formation en appui sur un forum, toute personne est donc en capacité d’aider les autres et susceptible de se faire aider en retour et le co-apprentissage aide à grandir le relationnel en groupe.

Résultat final. Les deux parties d’apprenants retrouvent beaucoup d’avantages de la formation professionnelle en face-à-face, et ne seront pas bloqués sur des exercices ou des points techniques en solitaire chez eux.

Ce dispositif d’interactivité entre les membres d’une plateforme e-learning a pris, de son côté, un volet démocratisé, où on parle à l'avenir de « social learning ».

- Rechercher les catégories virtuelles et les chevronnés en 3D
A la dernière étape, il fallait que cette interactivité doive être exemplaire avec des contenus dans lesquels l’apprenant peut intervenir et recevoir des conseils de la part d’un expert hautement qualifié pour une meilleure valeur ajoutée lors de la recherche d’embauche.

TEG répond toujours présent à cette nécessité en offrant aux apprenants couramment des appuis de professionnels de la 3D.

Lors de ces Masterclass, ces apprenants abordent une baguette de formation coutumière rénovée dans le sens où ils stationnent en petits groupes virtuels, et peuvent poser leurs questions, mais envers des orateurs qui peuvent être campés aux 4 coins du pays.

Cette dissimilitude donne une poussée aux apprenants pour avoir une qualité d’intervention précieuse à décrocher autrement que par la formation e-Learning.

Copyright © TEGCENTER 2013 - 2021. Tous droits réservés.Créé par TEG
Politique de confidentialité, conditions générales